UTILISATION DES EQUIPEMENTS POST-RECOLTES POUR LES UNIONS PROVINCIALES DES PROFESSIONNELS AGRICOLES CIBLES DU PROJET RENFORCEMENT DES CAPACITES DE COMMERCIALISATION DE CEREALES ET DE NIEBE DE LA FEPA/B. 



UTILISATION DES EQUIPEMENTS POST-RECOLTES POUR LES UNIONS PROVINCIALES DES PROFESSIONNELS AGRICOLES CIBLES DU PROJET RENFORCEMENT DES CAPACITES DE COMMERCIALISATION DE CEREALES ET DE NIEBE DE LA FEPA/B. 

Auteur
CISSE Bakari

Résumé
Au Burkina Faso, les ménages agricoles représentent 81,5% de l’ensemble des ménages du pays selon le recensement général de la population de 2006. Les populations rurales, après avoir enduré d’âpres luttes pour obtenir des récoltes, se retrouvent confrontées aux problèmes de traitement desdites récoltes.
C’est ainsi qu’en 2004, la FEPA/B s’est investie dans un processus d’amélioration des traitements de récolte en dotant les unions d’équipements post-récoltes. Aussi dans le cadre de la mise en oeuvre du PRCC, dix (10) unions ont été dotées d’équipements post-récoltes.
La présente étude focalisée sur deux unions, porte sur « Utilisation des équipements postrécoltes pour les Unions Provinciales des Professionnels Agricoles cibles du Projet Renforcement des Capacités de Commercialisation de céréales et de niébé de la FEPA/B ». Elle vise ainsi à déterminer la contribution de l’utilisation des équipements post-récoltes dans la visibilité des unions provinciales des professionnels agricoles cibles.
Des données collectées sur le terrain, il en résulte que les unions cibles utilisent effectivement les équipements post-récoltes fournis. Cependant certains équipements n’arrivent pas à satisfaire les besoins exprimés tandis que d’autres sont sous utilisés. Les prestations desdits équipements sont facturées, ce qui fait rentrer des fonds au sein des unions. Ces ressources financières mobilisées, gérées par un comité de gestion, sont utilisées dans l’entretien des équipements et épargnées dans le but de renouveler les équipements à leur amortissement.
Les multiples sollicitations des unions, élargissent leurs relations partenariales et font d’elles une référence pour d’autres organisations paysannes et non paysannes. Ce qui traduit l’amélioration de la visibilité des unions.

Mots clés: Union, producteurs, équipements post-récoltes, revenu, visibilité.

Télécharger le PDF