Atelier Agrinovia à Korhogo (CDI) du 21 au 22 mai 2019

Les 21 et 22 mai, à l’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo, se tiendra l’atelier international Agrinovia intitulé “Impact de la formation professionnelle universitaire sur le développement rural en Afrique de l’Ouest”. L’atelier, organisé avec le soutien de l’Agence italienne pour la Coopération au Développement (AICS) et la contribution scientifique de l’Université Roma Tre et de l’Université Ouaga 1 dans le cadre du projet Agrinovia 3.0, s’inscrit dans la continuité du débat engagé par les partenaires du réseau Agrinovia dans les ateliers de Ouagadougou (“Crise actuelle des métiers du développement: quels enjeux pour la recherche/formation? ”, 27 et 28 Octobre 2017) et de Niamey (“La professionnalisation des filières de formation, défis et perspectives à partir de l’exemple d’Agrinovia”, 19-20 mars 2018) sur le rôle de l’enseignement supérieur pour un développement durable de la Sous-région. Cette réunion de deux jours à l’Université de Korhogo, partenaire historique d’Agrinovia, confirme la vocation internationale du programme et a comme objectif principal de partager l’expérience Agrinovia avec les acteurs académiques et du monde professionnel intervenant sur les questions agricoles et de développement rural en Cote d’Ivoire. Les termes de référence de l’atelier, ainsi qu’un projet de programme, sont décrits dans le document disponible ci-dessous.

Télécharger le PDF

Master II

9 mois (Phase intensive en classe: Octobre à Décembre – Phase recherche sur le terrain: Février à Mai – Soutenance du mémoire: Juillet/Octobre)
Sécurité alimentaire et nutritionnelle, évaluation des projets, économie du développement, agroécologie, évaluation des chaînes de valeur, processus d’innovation, communication, genre et changement social, méthodologie de la recherche participative.
31 Mai de chaque année
Français

Université Joseph KI ZERBO (Ouagadougou – Burkina Faso).

Professionnels (jeunes chercheurs, agents public et privé de développement, consultant, accompagnateurs communautaires, médiateurs-courtiers de développement, etc.) et futurs professionnels du développement (étudiants) titulaires au moins d’une maitrise, d’un M1 (semestres 1 et 2) ou équivalent.

Cours Intensifs

1 ou 2 semaine(s).
Genre et développement rural, sécurité alimentaire et nutritionnelle, entreprenariat sociale, eau et assainissement etc. Possibilité d’organiser des formations ad hoc pour le personnel des ONG et des projets.
15 jours avant le début du cours.
Français

Université Joseph KI ZERBO (Ouagadougou – Burkina Faso).

Professionnels (chercheurs, agents de développement, etc. avec niveau d’études minimal BAC).